BLOG

Google I/O 2017 : qu’apprendra-t-on à la plus grande conférence Google de l’année ?

Android O, intelligence artificielle, intercompatibilité des terminaux, réalités virtuelle et augmentée… Si le programme de cette conférence développeurs ne devrait pas chambouler le monde de la tech, il sera sans aucun doute chargé.

Le 17 mai prochain se tiendra au Shoreline Amphitheater de Mountain View, en Californie, la conférence annuelle de Google réservée aux développeurs, Google I/O. Au programme, une keynote d’ouverture animée par Sundar Pichai et tout un tas d’autres animations qui se poursuivront sur trois jours.

VOIR AUSSI : Fall Creators Update : les nouveautés les plus cool de la prochaine mise à jour de Windows

Indéniablement, si Google devient de plus en plus coutumier des sacro-saints rendez-vous annuels dans l’esprit d’Apple (Google Cloud Next en mars, developer preview de la prochaine version d’Android le même mois, et, depuis l’année dernière, présentation des produits hardware en octobre), I/O est le plus important de tous. Il suffit de regarder à quoi ça ressemble pour comprendre que la firme ne lésine pas sur les moyens pour l’événement. Oui, c’est genre de Coachella de la tech, si vous voulez. Bien, mais à quoi faut-il s’attendre en cette édition 2017 ? Spéculons.

On devrait ainsi enfin savoir à quelle sucrerie correspond la lettre O

Android O, fin du suspens

Il serait très improbable, pour ne pas dire impossible, que Google ne livre pas tous les secrets de la prochaine version de son système d’exploitation mobile, Android O 8.0. Certes, les développeurs qui ont déjà pu l’expérimenter depuis la fin du mois d’avril, période à laquelle Google avait rendu disponible sa version preview, ont déjà largement partagé leurs impressions sur l’OS mobile. Mais de nombreuses inconnues subsistent encore. On devrait ainsi enfin apprendre, entre autres, à quelle sucrerie correspond la lettre O. De notre côté, on mise sur Oreo (après tout, il y avait bien eu KitKat…).

Google Home, plus performant

Alors que le combat entre les différents assistants personnels présents ou à venir sur le marché s’intensifie (Amazon vient de dévoiler une nouvelle version de son Echo, Echo Show, qui dispose d’un écran ; Apple pourrait enfin présenter son modèle à sa prochaine WWDC, le 5 juin prochain, quand Cortana de Microsoft devrait elle aussi bientôt occuper un device), il y a de fortes pour que Google lève le voile sur les quelques améliorations à venir de son enceinte Home, habitée par son Google Assistant. Nouvelles applis compatibles, nouveaux périphériques… On devrait ainsi en savoir plus sur les armes mises au point par la firme afin de rester le plus compétitif possible face à ses concurrents.

 

Applications Android/Chrome OS, l’heureux mariage

On l’aura compris après la Build de Microsoft qui s’est achevée la semaine dernière : l’intercompatibilité des terminaux est définitivement à l’honneur en cette année 2017. Et même si ce mouvement avait été amorcé par la firme dès l’année dernière, lorsque qu’un Chrome OS capable de faire tourner certaines applications Android avait été dévoilé, Google devrait annoncer une comptabilité généralisée de son système d’exploitation minimaliste avec son écosystème Android.

VR/AR, le passage obligé

Lors de sa précédente I/O, Google nous avait présenté Daydream, sa plateforme dédiée à la réalité virtuelle. Quelques mois plus tard, nous avions pu enfin toucher avec nos petits doigts son casque dédié Daydream View, intégralement recouvert de jersey et pensé pour accueillir Pixel, premier smartphone créé sous la marque Google, et éventuellement quelques rares modèles concurrents. Aujourd’hui, Pixel n’est toujours pas disponible en France et les smartphones Android de constructeurs tiers capables de faire tourner Daydream se comptent toujours sur une main. De quoi laisser le champ des possibles ouvert en termes d’annonces. De nouveaux jeux ? Probablement. De nouveaux casques de marques tierces fonctionnant sur Daydream ? Peut-être. Quoiqu’il en soit, on sait que Google n’a pas encore décidé de battre en retraite dans le domaine de la réalité virtuelle à l’heure où la mauvaise santé du secteur commence à inquiéter : la semaine dernière, on apprenait que la firme de Mountain View s’était offert le studio Owlchemy Labs, fleuron du jeu vidéo en VR.

 

Par ailleurs, il se pourrait que l’on ait quelques nouvelles de Google Tango, plateforme dédiée à la réalité augmentée et désormais prise en charge par l’équipe VR de la firme.

Et le reste…

  • Certaines rumeurs font état d’une mise à jour majeure d’Android TV, plateforme multimédia qui propose le contenu de Google Play directement sur son écran de télé. Une box haut de gamme pourrait aussi être annoncée.
  • Google devrait également avoir fait quelques efforts pour redresser la barre dans le secteur des smartwatches. Car si son Android Wear 2.0, déployé en février, est encore pimpant, il semble qu’il n’ait pas suffi à stopper la progression de Samsung dans le domaine, dont le Tizen OS peut se targuer d’une jolie prise de parts de marché ces derniers mois.
  • On pourrait en apprendre plus sur Fuchsia, nouveau système d’exploitation mobile de Google dont on dit qu’il serait destiné aux grands écrans.

 

InnoValeur | Conseil en Innovation Digitale | Intelligence Artificielle | Machine Learning | Data Science | Big Data

TAGS > ,

Publier un commentaire